Blabla·Divers

Mais que vais-je faire dans cette galère ?

keep-calm-and-crossfit-on-5

Un mois sans rien poster, j’ai limite honte je l’avoue. Mais dernièrement j’ai un peu perdu l’envie de cuisiner, on m’a récemment détecté une intolérance au gluten, et par la même occasion mon intolérance au lactose s’est agravée. Du coup vouant un véritable culte à la pâtisserie (il suffit de regarder mon blog pour comprendre) je suis un peu blasée. Alors oui, il y a de multiples solution pour cuisiner sans gluten et sans lactose, mais jusqu’à présent j’ai eu bien du mal à trouver une recette qui me convienne suffisamment pour que je vous la poste. Du coup je ne poste pas. Shame on me.

Puis là je me suis dit que j’allais vous parler de mon autre passion : le sport !

Je crois vous en avoir rapidement parlé dans l’un ou l’autre article mais rien de bien détaillé. Dans la vraie vie je suis un peu à l’opposé de mon blog, je mange peu sucré (même si je reste gourmande), peu gras et j’essaye de faire un maximum attention à ce que je mange, le mouvement healthy me correspond assez bien en y réflechissant. En suivant la logique des choses, et surtout pour garder une silhouette tonique j’ai toujours fait du sport, en tout cas aussi loin que je me souvienne. Gym, arts martiaux, équitation ont rythmé mon enfance et mon adolescence, je peux même me vanter (bouh la frimeuse) d’avoir atteints des niveaux honorables dans les différentes disciplines (ceinture noire 2ème dan en judo, circuit pro en équitation et j’étais prof de gym à mes heures perdues).

J’ai malheureusement eu un grave accident qui m’a plus ou moins privé de mes jambes pendant de long mois. Et du coup j’ai plus ou moins perdus le goût du sport entre mes 20 et mes 24 ans. On ne dirait pas comme ça mais 4 ans c’est long,  très long. Avec les années j’ai vu les kilos s’installer (presque 25 suite à mon accident, les médicaments et l’arrêt du sport, j’en ai dégommer 20 mais quand même), mon corps se transformer en quelque chose qui ne me plaisait pas. Et puis un jour j’ai eu un déclic : il FALLAIT que je m’y remette.

Après avoir fait un tour chez mon médecin, le verdict était sans appel : ok pour le sport, mais les arts martiaux et l’équitation c’était fini, trop de chance d’agraver mon cas. Je me suis donc tournée vers ce qui me semblait le plus simple : la salle de sport.

J’ai commencé par la Zumba, parce qu’à la mode et pas trop violent pour une reprise. Puis petit à petit je me suis tournée vers d’autres cours collectifs plus intenses : le body attack et le rpm pour ne pas les citer. Du LIA et du pilate pour le côté moins violent pour les muscles.

Après deux années passées à ce rythme en septembre j’ai décidé que le cardio c’était bien mais ce n’était pas ça qui allait dessiner mon corps. En regardant bien le planning des cours, je me suis arrêtée sur le Crossfit. Alors oui ça peut paraître barbare au premier abords mais en fait dès le premier cours j’ai adoré. Alors oui on souffre, on a des courbatures, on se dit en permanence qu’on arrivera pas au bout mais en fin de compte comme le dit mon coach « Tout est dans la tête ».

Aujourd’hui après 6 mois de pratique plus ou moins intense (1 heure par semaine au départ, 3 heures maintenant) je peux vous dire que j’ai énormément évolué. Moi qui au départ n’était plus foutue de faire 3 pompes (sur les pieds) sans mourir, j’en enchaîne maintenant 100 en 3 minutes (même si j’en chie quand même), les squats que je galérais gentillement à enchainer au poids de corps, je les passe facilement à 70 kg (plus lourd que moi), idem pour les fentes, box jump, wall ball, swing et autres arrachés de terre.

Au niveau visuel, mes abdos commencent à se dessiner, mes cuisses sont affutées et je suis en pleine forme.

J’aime tellement ce côté du sport, que je suis des cours de coaching pour progresser plus rapidement et cibler ce que je veux voir évoluer.

Et maintenant, 6 mois après je me retrouve embarquée par mon coach et l’équipe de mon club dans les Crossfit Games. Même si on est bien conscient qu’on ira jamais en final (140kg c’est même pas envisageable), je suis plutôt fière de mon évolution et de la confiance que mon coach a en moi. Parce que soyons honnête, à l’heure d’aujourd’hui, 3 semaines avant le début, je me sens incapable d’aller au bout (manque de confiance en moi sans doute). Heureusement que je m’entraîne chaque jour avec un coach qui me donne de bons conseils pour avancer et progresser !

Si vous voulez un peu de lecture sportive, voici trois blogs que j’adore suivre : Anne&Dubndidu, Hins, Lucile Woodward. Ils sont tous les trois différents mais sont tous de bons conseils et hyper motivants !

Et vous que faites-vous pour rester en forme ?

Publicités

6 commentaires sur “Mais que vais-je faire dans cette galère ?

  1. Salut, alors tout d’abord je voulais simplement te dire de continuer à cuisiner malgré tout et que tu verras à un moment tout se débloquera. Je suis allergique au lactose et aux oeufs et au début ce ne fut pas une partie de plaisir, mais aujourd’hui j’arrive à vivre avec et surtout à me faire plaisir en cuisine ! Concernant le sport, je suis admirative, je débute le jogging et le pilates et je me rends compte à quel point ça m’a manqué le sport !! Merci pour les trois sites de référence sportive en tout cas Courage et bonne continuation, et à l’occasion n’hésites pas à faire un tour sur mon blog !

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 🙂 oui je sais qu’il faut que je continue à cuisiner. Le lactose je l’ai tjs eu donc ca m’ennuie moins mais le gluten … alors comme dit mon coach c’est un mal pour un bien et je finirai par m’y faire. Poure sport on a tous un truc qui nous motive le tout c’est de le trouver. Tu verras en running si on est assidu on progresse vite et c’est motivant ! Je passerai évidemment sur ton blog 🙂

      J'aime

      1. Oui le gluten ça ne doit pas être évident, mais si tu n’as pas de soucis avec l’anglais, je te conseille d’aller jeter un coup d’oeil sur les tumblr de certaines filles qui ont un mode de vie sans gluten, elles donnent de bonnes idées de recettes. Pour courir, je pense faire ça 3 fois par semaine, mais bon je suis un peu gênée de mes débuts, j’ai débuté hier et j’étais mal à l’aise quand les autres me dépassaient à toute allure….mais je m’accroche ! Et accroches toi aussi

        J'aime

      2. Après vérification je vais souvent sur ton blog (que j’aime beaucoup d’ailleurs). Pas de soucis avec l’anglais donc ca devrait aller. Merci pour l’information. Pour la course tu le fais pour toi et les autres tu t’en fou. Pour te dire je cours pas mal, relativement rapidement selon les moments mais récemment je me suis mise à courir le midi avec une collègue, elle est beaucoup moins rapide mais régulière et tien sans problème un marathon. Après tout dépend de tes objectifs. Dans les blogs que je cite regarde ceux d’Amel & Anne, ils sont orientés running (mais pas que) et sont pleins de bons conseils.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s